Europe

Remonter ] forum social européen ] Défense européenne ] 

Mise à jour : 14 mars  2015

CONTRIBUTIONS AU DÉBAT

Dernière contribution : Francis Wurtz (février 2015)

Etienne Balibar

Nicolas Bardos-Féltonronyi :

Général Jean Cot :

Bruno Drweski

Jean Dufourcq

L’Europe des nations, une réalité pour demain- Exposé à la conférence débat du 22 novembre 2013

Daniel Durand : Ancien dirigeant du Mouvement de la Paix

Françoise Germain-Robin :

Arnaud Ghys : Prise de position de la CNAPD sur les derniers développements en matière de politique de sécurité, de défense et d'orientations stratégiques de l'Union européenne (2004)

Michel Grabar :

GRIP

Dominique Lalanne (MAN) :

Jacques le Dauphin : Directeur de l'IDRP

Daniela Manca : Déléguée italienne auprès du COPS de Bruxelles

Mouvement de la Paix :

Nadège Ragaru : Institut IRIS

Yves Rogister : Politologue, Université de Liège, Belgique

Catherine Samary : Economiste, Université Paris Dauphine, collaboratrice du Monde Diplomatique

Jacques Sapir : économiste, Directeur d'études à l'EHESS (Ecole des hautes Etudes en Sciences Sociales)

Nicolaï Shmelev :

Patrick Simon : Directeur adjoint de l'IDRP

Paul Syndic

Nena Skopljanac :

Roland Weyl

Francis Wurtz, député européen :

 

Pour tout savoir sur Europe et Otan: http://www.otan-non.org
                           http://www.non-otan-strasbourg.eu
                           http://www.no-t-nato.org
UE-OTAN : état des relations et questionnements : contribution d'André Dumoulin 
OTAN
Et des propositions de lecture sur le sujet :  
sécurité humaine Désarmer ou périr  La pensée stratégrique russe

Voir les détails

 

 

QUELQUES SITES UTILES

Site sur la nouvelle constitution européenne : http://europa.eu.int/constitution/constitution_fr.htm 

Assemblée européenne UEO : http://www.assembly-weu.org/fr/accueil.php

Site de la PESC : http://ue.eu.int/pesc/default.asp

Site de documentation de l'OSCE : http://www.osce.org/docs/indexf.htm

Site de l'Union européenne auprès de l'ONU : http://europa-eu-un.org/index.asp?lg=6

Site du Mouvement de la Paix Spécial Balkans : http://www.paixbalkans.org

Site du Forum Social Européen : http://www.fse-esf.org/

Lien vers le site de la mission ONU en Georgie
Lien vers le site de la mission ONU à Chypre
Lien vers le site de la mission ONU en Bosnie Herzégovine

 

Lien vers le site de la mission ONU au Kosovo

 

 

La Charte des droits fondamentaux est une déclaration des droits adoptée

le 7 décembre 2000 par l'Union européenne.

 

 

Le texte de la Charte

 

 

 

 

 

Elle a été signée et proclamée par les présidents du Parlement européen, du Conseil et de la Commission lors du Conseil européen de Nice le 7 décembre 2000. Cette Charte est le résultat d'une procédure originale - et sans précédent dans l'histoire de l'Union européenne - qui peut être ainsi résumée :

les Conseils européens de Cologne (3/4 juin 1999) et de Tampere (octobre 1999) ont donné mandat à un groupe de travail qui s'est lui même proclamé Convention de rédiger un projet. Constitutée en décembre 1999, elle adopte son projet le 2 octobre 2000, le Conseil européen de Biarritz (13/14 octobre 2000) a donné son accord unanime sur ce projet et l'a transmis au Parlement européen et à la Commission, le Parlement européen a donné son accord le 14 novembre 2000 et la Commission le 6 décembre 2000, au nom de leurs institutions, les présidents du Parlement européen, du Conseil et de la Commission ont signé et proclamé la Charte le 7 décembre 2000 à Nice.

La Charte des droits fondamentaux de l'Union européenne reprend en un texte unique, pour la première fois dans l'histoire de l'Union européenne, l'ensemble des droits civiques, politiques, économiques et sociaux des citoyens européens ainsi que de toutes personnes vivant sur le territoire de l'Union.

Le texte comprend 54 articles précédés d'un bref préambule. Les droits sont regroupés en six grands chapitres :

Dignité Liberté Égalité Solidarité Citoyenneté Justice. Ces six chapitres sont complétés par un septième qui comporte les dispositions finales.

Ils sont basés notamment sur les droits et libertés fondamentaux reconnus par la Convention européenne des droits de l'homme (instrument du Conseil de l'Europe), les traditions constitutionnelles des États membres de l'Union européenne, la Charte sociale européenne du Conseil de l'Europe et la Charte communautaire des droits sociaux fondamentaux des travailleurs ainsi que d'autres conventions internationales auxquelles adhèrent l'Union européenne ou ses États membres. L'arrêt Nold de la Cour de justice des Communautés européennes du 14 mai 1974 affirme cependant déjà que les droits fondamentaux tels que reconnus dans les droits nationaux font partie du droit des Communautés et doivent être défendus par celles-ci.

 

 

 

Déclaration du Mouvement de la Paix : Résultat du référendum sur le projet de Traité constitutionnel pour l'Europe

Le Mouvement de la Paix qui a participé à la campagne pour obtenir un référendum sur la proposition de Traité constitutionnel pour l'Europe se félicite de la participation massive des français au scrutin du 29 mai.

Elle traduit l'aspiration de faire de l'Europe un espace de paix, de justice sociale et de citoyenneté.

Le Mouvement de la Paix, ses adhérents, ses comités ont pris leur place dans le débat qui a marqué la campagne dans toutes les couches de la société.

Les critiques de notre Mouvement à l'égard du projet ont été largement partagées, en particulier la subordination à l'O.T.A.N., le développement des budgets, des forces et recherches militaires ainsi que le silence sur les arsenaux nucléaires en Europe alors même que le parlement européen votait une importante déclaration sur la non-prolifération nucléaire.

Dans notre conception de la Paix et la Culture de la Paix, le respect du droit international, le rôle primordial de l'O.N.U., la définition des droits fondamentaux sociaux et culturels doivent avoir une place prépondérante dans une Europe pacifique, démocratique et sociale.

Le Mouvement de la Paix participera avec ses partenaires :

  • aux initiatives citoyennes qui vont se poursuivre dans la dynamique du débat européen
  • aux démarches auprès des institutions, des élus, des forces politiques et sociales tant au niveau local, national qu'européen.

Le Mouvement de la Paix appelle à poursuivre et amplifier le débat et l'action pour une Europe actrice pour la Paix et le désarmement dans le respect de la charte de l'O.N.U. dont nous fêterons dans quelques jours le 60 ème anniversaire.

Le bureau national du Mouvement de la Paix
Paris le 4 juin 2005